PROGRESSION DES RÉSULTATS DE 188 % POUR LA COOP FÉDÉRÉE

5 années de croissance successive

Québec, le 23 février 2017 – À l’occasion de sa 95e assemblée générale annuelle, La Coop fédérée a annoncé à ses membres que, pour l’exercice terminé le 29 octobre 2016, les ventes consolidées atteignent 6,3 milliards de dollars, avec un excédent avant ristournes et impôts de 275 millions de dollars. Il s’agit d’une croissance des profits de 188 % comparativement à des ventes de l’ordre de 6 milliards de dollars et un excédent avant ristournes et impôts de 96 millions de dollars enregistrés lors de l’exercice précédent. À la lumière de ces excellents résultats, La Coop fédérée déclare une ristourne de 55 millions de dollars en 2016, soit 20 millions de plus qu’en 2015. De plus, lors de sa séance de janvier 2017, le conseil d’administration de La Coop fédérée a déclaré un dividende de 10 768 000 dollars aux membres de la filière porcine coopérative.

Une organisation résolument tournée vers l’avenir

« Cette année encore, notre coopérative agricole fait la démonstration sans équivoque de son rôle de pilier de l’économie québécoise et canadienne. Pour la 5e année consécutive, nous affichons de solides résultats; les meilleurs de nos 95 années d’existence. Nous devons continuer de bien tirer notre épingle du jeu en poursuivant notre croissance dans le meilleur intérêt de nos membres, producteurs agricoles », a affirmé M. Ghislain Gervais, président de La Coop fédérée.

La Coop fédérée est la seule coopérative agricole pancanadienne

« La Coop fédérée exécute avec brio sa position de chef de file pancanadien. Nous avons des raisons d’en être très fiers. La Coop fédérée est aujourd’hui dans une situation idéale pour entamer sa prochaine phase de croissance, et ce, malgré l’omniprésence des défis liés au marché des commodités, incluant l’impact des traités internationaux. Le modèle coopératif demeure une option crédible et pertinente. Nous devons être proactifs et vigilants face à la réalité d’un monde agricole en pleine mutation technologique où les fusions d’envergure sont désormais légion. Il faudra tirer pleinement avantage de notre portefeuille d’activités diversifié et équilibré, qui sont les fruits de judicieux investissements et des efforts de transformation », a aussi affirmé M. Gaétan Desroches, chef de la direction.

Perspectives

L’ambitieux plan quinquennal de La Coop fédérée et du réseau La Coop lui permettra de poursuivre le développement de ses activités agricoles et agroalimentaires à l’échelle canadienne avec un niveau accru d’intégration au sein de ses secteurs de l’agrofourniture et de la transformation des viandes, tout en développant davantage son secteur de ventes au détail dans l’Est canadien. La Coop fédérée a aussi des ambitions internationales, un cheminement inévitable. Le modèle de coopération avec des acteurs privés et coopératifs, que ce soit au Canada ou à l’international, demeurera au cœur du modèle d’affaires de La Coop fédérée.

À propos de La Coop fédérée

Fondée en 1922, La Coop fédérée est la plus importante entreprise agroalimentaire au Québec, la seule coopérative agricole pancanadienne et la 24e plus importante coopérative agroalimentaire au monde. Elle représente plus de 90 000 membres regroupés dans près de 70 coopératives réparties dans plusieurs provinces canadiennes. Elle emploie plus de 12 000 personnes et son chiffre d'affaires s’élève à 6,3 milliards de dollars. En incluant ses coopératives affiliées, La Coop fédérée compte près de 18 000 employés et un chiffre d’affaires combiné de 9,2 milliards de dollars. Ses activités se séparent en trois divisions: Olymel S.E.C. (sous les bannières Olymel, Flamingo et Lafleur), la Division agricole (sous les bannières La Coop et Elite) et Groupe BMR inc. (sous les bannières BMR, Unimat, Agrizone et Potvin & Bouchard). Pour en savoir plus, visitez le www.lacoop.coop. Compte Twitter : twitter.com/LaCoop_federee.

Revue sectorielle disponible ici 

Disponibilité d’informations supplémentaires

L'information financière ainsi qu’une revue opérationnelle complète de l'année financière terminée le 29 octobre 2016 est disponible sur le site Web de La Coop fédérée : www.lacoop.coop 

- 30 -

Source :
Ben Marc Diendéré, vice-président principal communications, affaires publiques et image de marque
La Coop fédérée
@Marc_Ben

Contact médias :
Paméla Champagne-Côté
E pchampagnecote@levesquestrategies.com
T +1-418-476-1674 | C +1-418-906-2160

 

REVUE SECTORIELLE

La meilleure performance de tous les temps pour Olymel s.e.c.

Par sa filiale Olymel, La Coop fédérée est présente d’un bout à l’autre de la chaîne de valeur. Plus de 10 000 employés s’y activent chaque jour afin que les consommateurs puissent apprécier des viandes de porc et de volaille de qualité supérieure. À cet effet, toutes les usines d’Olymel ont obtenu la certification HACCP.

Pour l’exercice terminé le 29 octobre 2016, la Division des viandes (Olymel s.e.c.), qui célébrait cette année son 25ème anniversaire, a connu une croissance exceptionnelle de son excédent atteignant un seuil inégalé. Cette performance historique s’explique principalement par le marché actuellement hautement favorable du porc frais Est et Ouest, qui a bénéficié du double effet de la forte demande du marché de la Chine et d’une forte hausse des prix sur le marché nord-américain. De plus, les acquisitions d’entreprises réalisées dans l’abattage et la transformation de porc ainsi que dans la mise en marché de produits de porc transformés ont contribué considérablement à cette croissance de l’excédent.

Par ailleurs, la Division viandes n’est pas restée muette au chapitre des partenariats. Elle a concrétisé, en cours d’exercice, l’acquisition annoncé l’an dernier avec l’abattoir ATRAHAN Transformation inc. ainsi que la conclusion d’une entente de partenariat avec le Groupe Robitaille.

Une Division agricole plus forte que jamais qui récolte les fruits de ses initiatives passées

La Division agricole de La Coop fédérée bénéficie de la synergie entre trois secteurs essentiels, les productions animales, les productions végétales et la commercialisation des grains. Elle bénéficie également de partenariats au Québec et au Canada, permettant ainsi de consolider sa présence d’un océan à l’autre.

Pour l’exercice terminé le 29 octobre 2016, l’excédent a diminué comparativement à l’exercice antérieur, considérant que l’exercice 2015 incluait un gain important de disposition d’actif à la suite d’une disposition de placement et de quotas avicoles. N’eut été de cette vente d’actif, l’excédent de la Division agricole serait en progression. Le Secteur des productions végétales a réalisé des performances ayant contribué à augmenter l’excédent consolidé comparativement à l’exercice antérieur. L’augmentation des volumes et des marges, les royautés sur les ventes et la croissance des filiales ontariennes ont aussi contribué à cette augmentation. Ainsi, les ventes de la Division agricole sont en augmentation de 181 millions de dollars et proviennent essentiellement de l’enregistrement des ventes dans le cadre de l’acquisition des actifs agricoles d’une Coopérative de l’Est du Canada ainsi que de la constatation des ventes de deux entreprises de distribution et de commercialisation d’intrants agricoles acquises, situées dans l’Ouest canadien. De plus, les ventes du Secteur des grains et approvisionnement meuneries ont connu une importante progression provenant d’une hausse considérable des volumes.

Des acquisitions stratégiques dans le Secteur des productions végétales ont également été effectuées en cours d’exercice dans les provinces de l’Ouest.

En conformité avec les objectifs visés par son plan de développement, La Coop fédérée a acquis en cours d’exercice, la majorité des actifs d’agrofourniture de Coop Atlantique. La Coop fédérée s’assure ainsi de poursuivre la tradition de coopération agricole dans les provinces de l’Atlantique et consolide la présence de sa Division agricole, d’un océan à l’autre.

Groupe BMR :  une année de consolidation et de repositionnement

Avec l’acquisition de Groupe BMR en 2015, La Coop fédérée se positionne maintenant comme le plus important groupe de quincailleries de propriété québécoise de la province. Groupe BMR regroupe quelques 325 magasins, dont 306 sont situés au Québec.

Pour l’exercice 2015-2016, Groupe BMR a réalisé une contribution nette négative en raison principalement de la conjoncture économique difficile au niveau du détail.

Toutefois, en dépit de ces facteurs conjoncturels, les ventes de BMR ont augmenté comparativement à l’année dernière, et ce, de 65,0 millions de dollars. Cette augmentation s’expliquant notamment par la constatation des ventes pour une période de douze mois comparativement à une période dix mois l’année dernière, compte tenu de l’acquisition du Groupe BMR au 1er janvier 2015.

Un partenariat prometteur dans le secteur des énergies

Les résultats du Secteur Énergies Sonic ont pour leur part contribué aux résultats pour les huit premiers mois de l’exercice, soit jusqu’au 30 juin 2016. Ainsi, le 1er juillet 2016, La Coop fédérée et les coopératives du réseau impliquées en énergies ont conclu une convention de regroupement de leur actifs et activités en énergie avec un partenaire œuvrant dans le même secteur d’activités (Groupe Filgo inc.), créant ainsi une entité ayant des opérations diversifiées en énergie partout au Québec.  La combinaison des forces des deux entreprises spécialisées dans la distribution de produits d’énergies et l’importance de leur implication en région sont des actifs sur lesquels la nouvelle entreprise, Énergies Songo inc., pourra compter pour soutenir sa croissance.

Cette nouvelle entité sera dans une position plus favorable pour faire face aux enjeux de taille du secteur. Pensons, par exemple, aux difficultés croissantes liées à la distribution de produits d’énergies, qui résultent notamment de la diminution des volumes, de l’augmentation des coûts de gestion environnementale et des coûts d’exploitation.

Source :
Ben Marc Diendéré, vice-président principal communications, affaires publiques et image de marque
La Coop fédérée
@Marc_Ben

Contact médias :
Paméla Champagne-Côté
E pchampagnecote@levesquestrategies.com
T +1-418-476-1674 | C +1-418-906-2160